Extra Listening Answers and Transcripts

Here are the transcripts and marking schemes to help you with your extra listening practice. extra-higher-listening-transcripts-and-marking-schemes

Listening – Family structure: Item 1

Audio file: Family Item 1

You listen to a report made about modern family structure in France

Selon une enquête récente, seulement 70% des enfants de moins de 18 ans vivent dans une famille traditionnelle, avec leurs deux parents. Les autres jeunes vivent soit dans une famille monoparentale, avec un seul parent, soit dans une famille recomposée. C’est-à-dire avec un beau parent, et peut-être un demi-frère ou une demi-sœur.

Plus un enfant est jeune, plus il a de chance d’habiter encore avec ses deux parents, souvent parce qu’ils n’ont pas encore eu le temps de se séparer et de trouver un nouveau conjoint. Les enfants qui vivent dans des familles recomposées habitent le plus souvent avec leur mère, cependant ils peuvent aussi partager une partie de leur temps chez leur père.

Ce n’est pas toujours facile de trouver un équilibre même si tout le monde s’entend bien. Les relations entre les membres de la famille recomposée peuvent être problématiques. Plus la famille est nombreuse, plus il y a de chance que des problèmes apparaissent entre les personnes vivant sous le même toit.

Pour vivre en accord dans une famille recomposée, il y a des règles que l’on peut suivre. Premièrement, il faut se respecter les uns les autres, discuter en essayant de comprendre l’avis des autres. En plus de cela, il ne faut pas confondre les rôles, un beau parent ne doit pas se substituer au parent biologique. La dernière règle est, comme dans toute autre famille, de passer du temps ensemble. Pour créer une famille unie, on doit partager des bons moments ensemble, par exemple, manger ensemble le soir, voir un film au cinéma, ou bien faire des sorties comme une balade en ville ou en forêt.

 

Item 1: Marking Instructions

You listen to a report made about modern family structure in France

 

1) What do you hear about young people under the age of 18? (1)

 

70% live with both of their parents

30% live either with one parent or with a step family

 

2) Why are younger children more likely to live with both parents? (1)

 

They haven’t had the time to separate or find a new partner

 

3) For children whose parents are divorced, how is their time divided between parents? (1)

 

They more often live with their mother

They still spent part of the their time with their father

 

4) Why can living in a family be problematic? (1)

 

It isn’t always easy to find a balance

Relationships between family members can be difficult

The bigger the family, the more problems there are

 

5) What rules do they suggest for people living in a ‘recomposée’ family? (3)

 

State 3 different things

Respect one another

Try to understand each other/peoples’ opinions

Don’t confuse the role of the step parent of that of a biological parent

Spend time together

Have fun together

Eat together

Go to the cinema

Go out together (walks in forest/town)

 

6) Overall, which statement best describes the speaker’s opinion about families in France? Tick (✓) the correct statement. (1)

 

All families must spend time together ✓

Only new families need spend time together

‘Traditional’ families need to do activities together to be united

Total: /8

 

 

 

Listening- Family life: Item 2

Audio file: Family Item 2

Camille talks to Dominique about her family life.

Dominique : Salut Camille, quelle est ta situation familiale en ce moment?

Camille : Nous sommes quatre à la maison, je vis avec ma mère, mon beau-père, Christian et ma demi-soeur cadette qui a huit ans de moins que moi. Mon père n’habite qu’à 13 kilomètres de chez nous, il vit dans une petite ville bourgeoise avec sa nouvelle famille. J’ai deux demi-frères plus jeunes qui vivent avec lui.

Dominique : D’accord, et comment t’entends-tu avec eux?

Camille : Je m’entends assez bien avec tout le monde, sauf ma petite sœur Morgane, elle m’agace! Je pense que c’est davantage dû à la différence d’âge qu’au fait que l’on n’ait pas le même père. Mes parents sont divorcés depuis que j’ai cinq ans, donc je suis plutôt habituée à ce mode de vie, ce qui peut paraître étrange pour ceux qui ont toujours vécu avec leurs deux parents.

Dominique : Etant donné que tu ne vis pas avec ton père, comment décrirais-tu la relation que tu entretiens avec lui?

Camille : Quand j’étais plus jeune je m’entendais mieux avec mon père qu’avec ma mère, j’étais sa chouchoute. Mais maintenant que je suis plus âgée, ma mère et moi sommes plus proches, on a une relation très fusionnelle. Nous sommes très similaires, et dès que l’on en a l’opportunité, nous passons du temps ensemble.

Dominique : Tu vois ton père souvent?

Camille : Je vois moins mon père car je ne vais chez lui qu’un week-end sur deux. Ce n’est pas plus mal car l’atmosphère est beaucoup moins tendue chez ma mère, il y a moins de monde ! Avant, je passais la moitié de mon temps chez mon père, mais maintenant il m’est plus facile de rester chez ma mère, car les moyens de transport pour aller au lycée y sont plus réguliers.

Dominique : Tu as des problèmes d’autorité avec tes parents ?

Camille : Mon père a toujours été beaucoup plus autoritaire que ma mère, et il me demande toujours où je vais. J’espère que dans quelques années, il me laissera sortir tard le soir avec mes amis. De toute façon, j’irai à l’université l’année prochaine.

Dominique : Quels sont d’après toi les problèmes que les jeunes rencontrent de nos jours ?

Camille : Les jeunes subissent beaucoup de pressions de nos jours. A cause des médias, ils sont plus exposés aux problèmes du monde par rapport au passé quand ils étaient plus protégés. En plus de cela, je pense qu’il y a certains jeunes qui ont moins de soutien familial ou ils ont grandi dans une famille avec des problèmes de drogue, et ils n’ont pas forcément été protégés de ces problèmes.

 

Item 2: Marking Instructions

Camille talks to Pierre about her family life.

 

1) What does Camille tell us about her home situation? (2)

 

She lives with mum, step dad and half/step sister

Her dad lives 13km away

She has 2 half/step-brothers who live with her dad

 

2) Why is she used to the fact that her parents are separated? (1)

 

They got divorced when she was 5

 

3) Describe her relationship with her parents. (3)

 

She used to get on better with her dad

Now she is older she is closer to her mum

She and her mum are very similar

She and her mum spend time together whenever they can

 

4) Why does she prefer living with her mum? (2)

 

The atmosphere is not as strained

The transport to school is more regular

 

5) What problems does she have with her dad? (2)

 

Any two

He is stricter than her mum

He is always asking where she is going

She hopes that he will let her stay out later when she is a little older

 

6) Why does Camille think that young people are under a lot of pressure nowadays? (2)

 

Any two

Due to the media they are more exposed to the problems of the world

Some young people don’t have support from their family

Some young people have grown up in a family with drug problems

Some young people have not been protected from drug problems by their families.

Total: /12 9

 

Listening – Social influences and pressures: Item 1

 

Audio file: Young people’s problems Item 1

Listen to a parent who tells us about her concerns for young people of today.

La vie des jeunes n’a jamais été facile, ils sont coincés entre l’insouciance de l’enfance et la dure réalité de la vie d’adulte. Ils ne sont pas encore entièrement indépendants de leurs parents, mais en même temps ils ne sont pas complètement installés dans leur vie d’adulte. La vie d’un adolescent est typiquement définie par des facteurs culturels, tels que la musique, la mode et les amis.

Les adultes ont toujours eu peur pour l’avenir des adolescents dû à l’avancement de la technologie qui a des effets sur la société en général. Premièrement, on peut dire qu’ils grandissent trop vite, à cause d’une exposition quotidienne à un monde qui n’est pas toujours rose. Les parents subissent une énorme pression pour acheter des gadgets les plus récents que la société de consommation nous oblige à acquérir. Bien sûr, un ado a besoin d’un peu d’intimité dans sa vie, mais aussi les parents doivent contrôler l’utilisation de cette nouvelle technologie et s’assurer que leurs enfants sont protégés des dangers télématiques.

Pour les jeunes, Internet fait partie de leur vie quotidienne, ils y vont naturellement parce qu’ils ont grandi avec. Pour eux, il n’y a pas de séparation entre la vie réelle et la vie sur la Toile. Ils ont accès quotidiennement aux vies des célébrités grâce aux applications comme Twitter ou Instagram, et il devient facile de croire que la vie d’une star est ‘normale’, et par la suite, ils veulent imiter la vie de leur célébrité favorite.

 

Item 1: Marking Instructions

1) Why has life for a young person never been easy? (1)

 

Any one

Young people are between the life of a child and an adult

Young people are not independent of their parents, but not an adult either

Young peoples’ lives are defined by cultural factors i.e. music, friends and fashion

 

2) Why does this parent think that the advances of technology have an impact on a young persons life? (1)

 

They are growing up too quickly due to being exposed to a world which is not always rose-coloured

 

3) What pressures do parents feel with regards to technology? (1)

 

Any one

They feel pressure to buy the latest gadgets

They feel pressure to keep up with the consumer society by buying most recent gadgets

 

4) What balance must parents ensure when their children are using technology? (2)

 

That their children have their privacy

but

They must ensure their children are not exposed to any dangers online

 

5) Why can the Internet also pose problems for young people? (2)

 

Any two

There is no separation between life online and offline

They have easy access to celebrities’ lives

They think that the life of a celebrity is the norm and might try to follow their example

7) Overall, which statement best describes the speaker’s opinion about problems for young people today? Tick (✓) the correct statement. (1)

 

The parent thinks that these problems will ease with time.

The parent thinks that we should limit young peoples’ access to the internet.

The parent thinks that we must ensure young people are protected from problems online. ✓

Total: /8 12

 

Listening – Becoming an adult: Item 2

Audio file: Young people’s problems Item 2

Sophie and Pierre discuss the pressures that young people feel as they are approaching the end of their school career.

Pierre : On parle des pressions que subissent les jeunes à la fin de leur carrière scolaire, quels sont tes propres soucis en ce moment?

Sophie : En ce moment, je suis en terminale au lycée et, premièrement, je me pose des questions par rapport à mon avenir, et plus particulièrement, ce que je vais faire lorsque je quitterai le lycée. Je voudrais certainement continuer mes études, mais je ne sais pas exactement ce que je voudrais étudier, et encore moins où je pourrais poursuivre mes études.

Pierre : Pourquoi tu n’as pas encore choisi quel domaine d’études tu voudrais faire?

Sophie : Je pense que beaucoup de jeunes de mon âge sont dans mon cas, ils ne connaissent pas forcément leur point fort, ou bien montrent un intérêt dans différents domaines, ce qui ne facilite pas leur choix.

Pierre : Comment peut-on aider les jeunes avec ce problème-là?

Sophie : Il est important qu’au collège les professeurs nous guident et nous expliquent nos points forts et faibles. Nous avons besoin que les profs nous aident à réaliser quels sont nos talents, et comment on peut les utiliser. En plus de cela, depuis le commencement de mes études, j’apprécie énormément les rendez-vous avec le conseiller d’orientation qui informe et conseille les jeunes dans leurs projets d’études, de formation et de parcours professionnel, en vue de leur insertion dans la vie active.

Pierre : Et comment tu surmontes la pression des examens?

Sophie : Ce n’est pas facile, je m’inquiète beaucoup car je sais que je dois réussir à mes examens et faire de mon mieux si je veux m’assurer une place à l’université. C’est tellement compétitif d’y accéder, que certaines fois, des jeunes ne pensent même pas aux difficultés auxquelles ils seront soumis quand ils y seront. Mon frère aîné est à l’université de Lyon et, non seulement, il a est sous pression à cause de ses études, mais aussi les problèmes d’argent pèsent sur lui. Il doit travailler à mi-temps pour pouvoir payer son loyer, ses factures, sa nourriture et ses sorties, comme il vit loin de chez ses parents.

Pierre : Donc une fois que tu auras fini l’université, tu penses que ce sera la fin de tes soucis?

Sophie : J’espère que oui, mais je sais que les amis de mon frère à l’université sont pessimistes envers leur avenir, et c’est un grave problème. Ils craignent de ne pas trouver d’emploi à la fin de leurs études, car ils sont conscients qu’il y a une pénurie de travail. Le monde du travail est très compétitif donc les jeunes doivent faire tout leur possible pour sécuriser un emploi qui leur plaît après l’université.

 

Item 2 : Marking Instructions

 

1) What are Sophie’s current worries? (2)

 

Any two

She is asking herself what she will do when she leaves school

She doesn’t know what to study

She doesn’t know where to study

 

2) Why do young people have problems in choosing what do study after school? (2)

 

They don’t know what they are good at

They are interested in several things so don’t know which to choose

 

3) (a) What do teachers need to do for their pupils? (2)

 

Any two

They need to tell pupils what they are good and bad at

They need to help young people to realise their talents

They can help young people use their talents

 

(b) What has she appreciated at school this year? (1)

Speaking with the careers advisor in her school

 

4) Why does she feel pressure about her exams? (1)

 

She must do her best to get a place at university

 

5) What difficulties does her brother have this year at university? (2)

 

He has to worry about exams and money

He has to work part time to pay for everything

 

6) What worries do her brother’s friends have at university about their future? (1)

 

That they won’t find a job

 

7) What does she say about the world of work? (1)

 

Any one

It is very competitive

Young people must do their best to get a job they will enjoy after university

Total: /12 15

 

Listening – Health issues: Item 1

Audio file: Health Item 1

You hear an excerpt from a documentary about health in France.

Dans l’ensemble, il paraît que l’état de santé en France est bon, néanmoins il y a beaucoup de différences qui sont très souvent visibles en fonction des origines. Premièrement, les disparités entre femmes et hommes demeurent, notamment en ce qui concerne l’espérance de vie : la différence entre les deux sexes est moins importante qu’auparavant, même si les femmes vivent en général plus longtemps. Pas étonnant que mener une vie malsaine diminue la durée de vie : une consommation excessive d’alcool, un régime déséquilibré, un manque d’activité physique en plus d’être en surpoids, font parties des principaux facteurs. En revanche, les problèmes de santé sont souvent liés à la position sociale et géographique, en particulier les conditions de vie et de travail, ainsi que le mode de vie. Cette inégalité sociale se mesure pendant l’enfance. Les enfants, qui grandissent dans une famille défavorisée, sont plus sensibles aux problèmes de santé, d’hygiène dentaire, ou bien disposés à être en surcharge pondérale.

Le fait que la population mondiale grandisse cause des problèmes aux gouvernements. Même si les américains sont champions en matière d’obésité, plus aucune région du monde n’est épargnée ; dans le monde entier, on parle d’une véritable épidémie. En France, une personne sur trois est considérée en surpoids. On pourrait dire que la consommation de plats riches en sucres, comme les gâteaux ou les glaces, a augmenté depuis les années 60, et en revanche, la consommation d’aliments riches en glucides complexes, comme les céréales et les féculents, a diminué malgré les recommandations gouvernementales.

 

Item 1: Marking Instructions

1) What comparison is given between men and women? (1)

 

Any one

In general women live longer

The gap between the life span between men and women is closing/less than before

 

 

2) What are the main factors in leading an unhealthy lifestyle? (2)

 

Any two

Drinking too much alcohol

Having an unbalanced diet

Not doing a physical activity

 

3) What factors are health problems usually linked to? (2)

 

Any two

Social position

Geographical position

Living conditions

Work conditions

Way of life

 

4) What problems do children suffer who grow up in a disadvantaged area? (1)

 

Any one

Health

Dental/oral

Being overweight

 

5) What information do you hear regarding French people and their weight? (1)

 

1 in 3 is overweight

 

6) What has led us to the obesity epidemic?

 

Eating more sugary food and less complex carbohydrates

7) Overall, which statement best describes the speaker’s opinion about health in France?

 

Tick (✓) the correct statement. (1)

Health problems in France are at an all time high.

Health problems in France are worse than the rest of the world.

Health in France is generally ok but there are still some problems.

Total: /8 18

 

Listening – Healthy lifestyles: Item 2

Audio file: Health Item 2

Jules talks to Anaïs about her opinion on leading a healthy lifestyle

Jules : Que fais-tu Anaïs pour être en bonne santé?

Anaïs : À mon avis il est nécessaire de faire plusieurs choses pour être en bonne santé. En ce qui concerne mon régime, j’essaie de manger équilibré en consommant une alimentation saine. Je mange une variété de fruits, légumes et protéines. En plus de cela, j’essaie de ne pas trop manger de sucreries ou de nourriture riche en graisse saturée.

Jules : Et crois-tu que manger bien est la seule façon d’être en bonne santé ?

Anasï : Bien sûr que non ! Il faut aussi faire du sport régulièrement, au moins pendant une demi-heure par jour, cinq fois par semaine. Ce qui n’est pas toujours facile à faire, surtout pendant l’hiver, ou quand on a des contraintes de travail ou d’études. Mais au lieu de réserver un moment particulier dans la journée pour faire du sport, on peut tout à fait marcher plutôt que prendre le bus pour se rendre au travail ou au collège. Aussi, avoir un groupe d’amis qui s’entrainent mutuellement à pratiquer des activités physiques est très important, car il est parfois difficile de se motiver tout seul.

Jules : A ton avis qu’est-ce qu’il ne faut pas faire?

Anaïs : Il y a une habitude qui est très dure à abandonner : après une longue journée de travail, on n’a qu’une seule envie, c’est de s’installer dans le canapé avec un verre de soda et un goûter à regarder notre émission préférée. Je pense que les choses, comme boire de l’alcool, fumer ou se droguer sont à bannir. Evidemment, le sommeil, c’est la clé d’une vie saine ; c’est pourquoi passer sa soirée sur internet et / ou devant la télé est à éviter, en particulier pendant la semaine. A notre âge, il est important d’avoir un sommeil de qualité pour améliorer notre développement physique et mental.

Jules : D’après toi qu’est-ce qui pousse à l’utilisation de drogues en général ?

Anaïs : Je pense que les rencontres que l’on fait dans la vie y jouent beaucoup. Par exemple, si on se retrouve dans un groupe d’amis qui fument et boivent tous, il est difficile de ne pas succomber à la tentation, non pas par envie mais plus par la pression et le fait de ne pas vouloir se sentir exclu d’un groupe. Je sais que c’est ridicule étant donné les dégâts que font ces produits dans le corps humain, mais malheureusement il est plus facile de dire oui que non.

 

Item 2 : Marking instructions

 

1) What does Anaïs do to keep in good health? (2)

 

Any two

Eats a balanced / healthy diet

Eats a variety of fruit/veg/proteins

Doesn’t eat too many sweets

Doesn’t eat too many saturated fats

 

2) (a) What does she say about sport? (2)

 

Any two

You should do it regularly – at least ½ hour a day 5 times a week

It’s not always easy especially in winter

It’s not always easy because of studies or work

 

(b) What examples of physical activities does she give? (2)

Any two

Try to walk instead of taking the bus

Train/do it with your friends

It’s easier to be motivated in a group

 

3) (a) What bad habit does she mention that people do after a long day at work? (1)

 

Sitting on the couch with a drink/snack watching TV

 

(b) What are the 3 things she says should be avoided? (1)

Alcohol/drugs/smoking

 

(c) What does she say about the importance of sleep? (2)

 

Any two

To get a good quality of sleep

It’s the key to a healthy life

Avoid watching TV or going on the internet before bed

To improve your physical and mental development.

 

4) What reasons does she give for people taking drugs? (2)

 

Any two

Friendship groups influence you

Peer pressure even if you don’t want to do it

It’s difficult to say yes than to say no

Total: /12 21

 

Listening – Media: Item 1

Audio file: Media Item 1

You listen to a podcast discussing the use of the internet with young people.

Selon une étude récente, 95% des adolescents ont accès à Internet à leur domicile. Selon leur sexe, ils n’utilisent pas la Toile de la même façon. Les filles sont bavardes : elles aiment les blogs et les forums. Les garçons jouent en réseau et regardent des vidéos. Mais ils ont tous un point commun, ils associent presque tous internet aux réseaux sociaux.

D’après les derniers sondages, il semble que Twitter soit devenu le media privilégié par rapport à Facebook. En voici les raisons. Les ados peuvent suivre plus facilement l’actualité de leurs stars préférées sur Twitter, qu’ils peuvent commenter de leurs tweets. Facebook est un réseau social plus personnel, où les jeunes postent leurs photos et leurs messages pour communiquer et organiser leur vie. Aussi, pour beaucoup d’entre eux, les parents ne sont pas encore sur leur compte Twitter, ce qui leur laisse un peu plus de liberté. Cependant, créés pour être un outil d’échange et de partage, ces deux modes de communication ont un point en commun, celui du cyber-harcèlement.

Le cyber-harcèlement est le fait d’insulter ou de se moquer de quelqu’un de façon répétée sur les réseaux sociaux. Ce harcèlement en ligne peut prendre différentes formes comme la création d’un faux profil au nom de la victime, l’envoi de messages d’insultes ou la diffusion de fausses rumeurs. Ce type de harcèlement, qui utilise les technologies comme le portable ou l’Internet, peut blesser une personne non seulement à l’école mais aussi dans son environnement familial. Grâce aux possibilités du monde virtuel, les adolescents accros aux réseaux sociaux peuvent poster leurs insultes 24 heures sur 24 et sept jours sur sept.

Mais avec le cyber-harcèlement, on peut sauvegarder les messages ou faire des captures d’écrans. Ces éléments sont des preuves pour attraper le harceleur et l’empêcher de continuer avec d’autres. Le web a ses faiblesses mais il est possible de naviguer et de profiter des médias sociaux en restant prudent.

 

 

Item 1: Marking Instructions

1) According to the survey, teenage boys and teenage girls use the Internet differently.

(a) What do girls use the Internet for? (1)

 

They like blogs/forums

 

(b) What do boys use the Internet for? (2)

 

They play online

They watch videos

 

2) Why do young people prefer Twitter over Facebook? (1)

 

Any one

They can follow the life of their favourite celebrities more easily and what they are doing

For most of them their parents are not on Twitter and they have more freedom

 

3) How does the speaker define cyber-bullying? (2)

 

Any two

Insulting or mocking someone in a repetitive way on social networks

Creation of false profile in the victim’s name

Sending insults

Posting false rumors

 

4) Why does the use of the new technology make cyber-bullying more powerful classical harassment? (1)

 

Any one

Can take place at school and at home

Can take place 24/7

 

5) In what way cyber-bullying is easier to stop than classical bullying? (2)

 

Any two

We can save messages

We can take screen shots

Keep evidence to stop harassers

 

6) Overall, which statement best describes the speaker’s opinion about the use of social networks? Tick (✓) the correct statement. (1)

They are a creative mean of communication

They are not safe

They have minimised risks ✓

Total: /8 24

 

Listening- Media: Item 2

Audio file: Media Item 2

Valérie speaks with Thomas about the importance of technology in her life.

Thomas : Bonjour Valérie, je vois que tu as un nouveau téléphone portable.

Valérie : Oui, c’est un cadeau d’anniversaire de mon père.

Thomas : Il a l’air performant ton portable. Tu t’intéresses aux nouvelles technologies ?

Valérie : Pour dire la vérité, oui… je pense que c’est important d’être à la page en matière de technologie. Personnellement, je ne pourrais pas vivre sans mon portable.

Thomas : Ah, oui ? Pourquoi l’utilises-tu exactement ?

Valérie : A part parler avec mes amis, j’utilise mon portable pour rester en contact avec ma soeur, qui vit assez loin d’ici pour son travail, ou pour tenir mes parents au courant de mes projets, par exemple, si je rentre à la maison pour le dîner ou si je reste chez une amie.

Thomas : Et tu l’utilises dans d’autres domaines d’activités?

Valérie : Je cherche un nouveau petit boulot, et grâce à l’accès Internet, je peux voir les dernières annonces d’emplois et répondre à celles qui m’intéressent. En plus, je peux prendre connaissance instantanément des emails et messages importants.

Thomas : C’est vrai que les portables sont très utiles, mais tu ne trouves pas que les gens sont devenus un peu trop obsédés par leur téléphone ?

Valérie : Si, bien sur, il y a des gens qui passent leur journée à consulter leur compte Facebook et à poster des messages vains sur leur page perso. Il y a même des gens qui utilisent leur portable en conduisant, ce qui est extrêmement dangereux.

Thomas : C’est clair ! Pourtant bien que les amendes soient chères, ils ne peuvent s’en empêcher. C’est fou ce comportement.

Valérie : Cependant, il faut avouer que les possibilités que nous offre la technologie sont illimitées. La lecture électronique sur l’application Kindle est la meilleure invention de ce siècle. C’est très pratique, car je peux lire quand je veux et n’importe où, comme dans le métro ou dans le bus.

Thomas : Mais tu ne préfères pas lire un livre normal ? Je veux dire en papier, c’est plus naturel, non ?

Valérie : Absolument pas, je préfère la version électronique, parce que, généralement, c’est moins cher que d’acheter une édition papier, et c’est beaucoup mieux pour l’environnement.

Thomas : Tu as raison sur ce point. Je suppose aussi que les nouvelles technologies facilitent tes études.

Valérie : Internet est indispensable aujourd’hui pour les jeunes qui font leurs études. On peut rechercher une tonne d’informations facilement et très rapidement. On n’a plus besoin de faire la queue à la bibliothèque !

Thomas : Là tu as raison.

 

Item 2 : Marking Instructions

 

1) What is the first thing Valérie says about her new phone? (1)

It was a birthday present from her father

 

2) How does she feel about her mobile? (1)

She couldn’t live without her mobile

 

3) Apart from talking to her friends, what does she use her phone for? (2)

Give details of any two uses.

To be in contact with her sister who doesn’t live nearby

To inform her parents of her plans

 

4) For what work-related purposes does Valérie use her mobile phone? (2)

Give any two.

Look at job offers/look for new job

Reply to job offers that interest her

Read important emails and messages

 

5) The interviewer suggests that people can be obsessed with their mobile phones.

What two examples does Valérie give which back this up? (2)

People spending their day on their Facebook account

People posting vain messages on their Facebook page

People driving and using their mobile

 

6) (a) What does Valérie think about her e-book? (1)

Best invention of the century

(b) When exactly does she use it? (1)

Whenever she wants and wherever/ on the bus or metro

(c) Why does she prefer the e-book to paper books? (1)

Mention any one reason.

Cheaper than paper edition

Better for the environment

 

7) In what way is the Internet useful for studying, according to Valérie? (1)

Mention any one reason

You can find information quickly and easily

No more need to queue at the library

Total: /12 27

 

Listening – Citizenship: Item 1

Audio file: Citizenship Item 1

You listen to a news bulletin about jobs in the waste and recycling industry.

Le gouvernement a fixé un cap pour les deux prochaines années: 45 % des déchets devront être recyclés. 18 millions de tonnes d’ordures sont collectées chaque année. Direction les usines d’incinération ou les centres de stockage. Le secteur des déchets occupe un tiers des emplois de l’environnement. Les entreprises de la collecte et du recyclage de déchets sont dynamiques, grâce au changement de mentalités des français.

Chaque Français jette en moyenne 390 kg de déchets par an et en apporte près de 200 kg à la déchèterie. Les français recyclent de plus en plus, et cette bonne nouvelle s’explique en partie par de nouveaux comportements : mesures pour la prévention de la production des déchets (sacs plastiques interdits aux caisses dans les supermarchés..), achats plus responsables, généralisation du tri sélectif permettant le recyclage, don ou revente d’objets sur Internet.

Les déchets qui restent sont stockés et incinérés. Il existe des solutions pour réutiliser les déchets. En récupérant des matières comme le papier, le verre, on peut produire de nouveaux produits et éviter d’utiliser des matières premières. Un grand nombre de déchets sont donc désormais recyclés et réintroduits dans le circuit économique. Une bouteille en plastique peut ainsi devenir un pull polaire. La collecte des emballages, verres, papiers-cartons, journaux… représente 5 millions de tonnes par an.

Pour se développer, les métiers, qualifications et compétences recherchées évoluent. Si les salariés sont en majorité des ouvriers, et le secteur apparaît comme un espace d’insertion, les besoins en emplois peu qualifiés se réduisent et, à l’inverse, les besoins de postes qualifiés sont croissants.

 

Item 1: Marking Instructions

You listen to a news bulletin about jobs in the waste and recycling industry.

 

1) What is the government aiming to do over the next 2 years? (1)

 

That 45% of rubbish will be recycled

 

2) What happens to the rubbish collected each year (1)

 

They are sent to an incineration plant or a waste landfill/disposal centre

 

3) Why is the recycling industry a dynamic sector? (1)

 

French people have changed their attitude/mentalities towards recycling

 

4) French people have adopted new habits towards recycling?

 

What do they tend to do? State two things (2)

Measures for the prevention of waste production

Plastic bags banned in supermarket

More responsible purchasing choices

Widespread use of selective waste sorting

Donation or resale of goods on the Internet

 

5) What does happen to the waste? (2)

 

State two things

The waste is stored or incinerated

Rubbish such as paper or glass can be reused

New products can be produced without using raw materials

Waste can be collected, recycled and re-introduced in the economic cycle

A plastic bottle can become a fleece jumper

 

6) Overall, which statement best describes the speaker’s opinion about the waste and recycling industry? Tick (✓) the correct statement. (1)

 

It has the potential to create a lot of new jobs for everybody

It can’t create any more jobs

It can provide jobs for qualified people only ✓

Total: /8 30

 

Listening – Citizenship: item 2

Audio file: Citizenship Item 2

Valentin and Camille are talking about where they prefer living

Camille : Salut Valentin, alors c’est décidé ? Tu quittes Glasgow à la fin du mois ?

Valentin : Oui, je viens de terminer mes études de médecine et je retourne m’installer dans ma petite ville où j’ai obtenu un poste dans un cabinet médical. Mes parents sont impatients de me retrouver.

Camille : J’imagine, ils doivent être contents. Ta famille te manquait ?

Valentin : Enormément, j’ai trouvé la vie étudiante à Glasgow très pénible. Je me sentais seul, car j’ai eu beaucoup de mal à me faire des amis. C’est souvent le cas dans les grandes villes : les gens sont anonymes. Ils restent entre eux et ont un petit cercle d’amis qu’il est difficile d’intégrer.

Camille : Pourtant, il y a tellement de choses à faire dans les grandes villes. Il y a plein de bars pour sortir le soir ou d’événements culturels. Les opportunités ne manquent pas.

Valentin : Mes études me prenaient beaucoup de temps, et après la fac, j’avais mes cours à réviser ou j’étais trop fatigué pour danser en boîte jusqu’au milieu de la nuit. Et puis, je préfère passer des moments tranquilles, comme me promener dans la campagne avec des copains. La vie dans les grandes villes est trop stressée, les gens courent tout le temps. Et ce bruit constant, on n’en parle même pas. Pas facile de dormir.

Camille : De ce côté-là, tu as raison, c’est vrai qu’ici, on a un rythme de vie très rapide, et les problèmes liés à la circulation sont importants.

Valentin : J’en avais assez de cette pollution. Même si la mairie encourage les habitants à utiliser les transports en commun, le nombre de voitures ne diminue pas, cela prend un temps fou pour se déplacer à cause des bouchons, et les conducteurs deviennent agressifs derrière leur volant.

Camille : C’est vrai que la vie en ville ne facilite pas la protection de l’environnement.

Valentin : Pas facile de recycler non plus quand on habite en centre-ville. J’essayais de trier dans mon petit studio, et je transportais mes gros sacs de papier, bouteilles en verre et plastic dans les aires de recyclage. Mais ce n’était pas pratique, et je comprends pourquoi beaucoup de citadins refusent de le faire. Dans ma petite ville, le système des bacs de couleur a été mis en place, et les déchets sont collectés pour être recyclés.

Camille : Ta ville à la campagne me fait rêver ; je peux te rendre visite pour prendre un bol d’air frais ?

Valentin : Viens quand tu veux. Tu es la bienvenue.

 

Item2 : Marking Instructions

 

1) Why is Valentin leaving Glasgow? (1)

 

Any one

He has just finished his studies in medicine and he is moving back to his home town

He is moving back to his home town where he found a job at the local GP practice

 

2) Valentin explains why he missed his family. What are these reasons?

 

Any two (2)

He felt lonely

He struggled to make friends

People are anonymous in big cities

People in cities stay among themselves

Difficult to be part of their group of friends

 

3) Despite the opportunities available in big cities, Valentin didn’t make the most of them.

  1. a) What are these reasons? State two things. (2)

 

Any two

Spent a lot of time studying and had to revise after his day at University

Too tired go out/dance in clubs until the middle of the night

He prefers to spend his time quietly such as going for a walk in the country with friends

 

  1. b) How does he describe city life? (2)

 

Any two

Life is too stressed as people are running about all the time

Nonstop noise

Not easy to sleep

 

4) What is the other drawback of living in a city mentioned by Valentin? (2)

 

Any two

He had enough of the pollution

Although the town hall encourages people to use public transport, the number of cars doesn’t decrease

It takes a lot of time to get by because of traffic jams

Drivers get aggressive

 

5) How does Valentin compare recycling in a big city to recycling in smaller towns? (2)

 

He tried to separate the rubbish in his bedsit and take his bags of paper, glass, plastic to recycling areas, whereas in smaller towns, there is a system of wheelie bins for waste to be collected and recycled.

 

6) Why does Camille want to visit Valentin in the future? (1)

 

To get a breath of fresh air 33

 

Listening- Education: Item 1

Audio file: Education Item 1

Listen to a news bulletin about the French government’s plans to put an end to an old French tradition of repeating a year in school.

Fini le redoublement ? Enfin presque. Notre ministre de l’Éducation nationale a annoncé que le redoublement deviendra exceptionnel !

Des études démontrent que le redoublement n’est pas forcément adapté à tous pour résoudre les difficultés scolaires. La France reste le pays qui pratique le plus le redoublement: 28% des élèves français de moins de 15 ans ont redoublé au moins une fois alors que la moyenne des autres pays est de 12%.

Les classes les plus redoublées, en France, sont les deux premières années en primaire, et la première année au lycée. Pour les élèves de primaire, c’est assez souvent à cause d’un problème de niveau. En fin de collège et au lycée, c’est plutôt une mauvaise orientation qui amènerait tout droit au redoublement.

La ministre propose de mieux former les professeurs pour détecter les élèves en difficultés durant l’année, et les aider le plus rapidement et le plus efficacement possible. Mais, même s’il est souvent vécu et perçu comme un échec, le redoublement peut parfois être positif et nécessaire, par exemple après une longue absence à l’école ou pour avoir de meilleurs résultats et pouvoir ensuite choisir une orientation particulière. La décision ne se prendra que si les parents sont d’accord. Et dans ce cas-là, l’élève qui redouble devrait bénéficier d’un suivi individuel.

Un deuxième objectif est d’éviter l’escalade qui mène parfois du redoublement au décrochage : 140 000 élèves quittent le milieu scolaire chaque année. Beaucoup trop d’élèves arrêtent l’école trop tôt, trop vite, pour de mauvaises raisons ou dans de mauvaises conditions.

 

Item 1: Marking Instructions

Listen to a news bulletin about the French government’s plans to put an end to an old French tradition of repeating a year in school.

 

1) What has the minister of education announced? (1)

 

Repeating will become exceptional/rare

 

2) In what way do figures in France about repeating compare to those in other countries? (2)

 

France is one of the countries where repeating happens the most

28% of French pupils under 15 have repeated at least once (whereas the average rate in other countries is of 12%)

 

3) Which are the year groups most affected by repeating a year? (2)

 

The first two years in primary

The first year in the Senior School

 

4) What are the main reasons for repeating a school year? (2)

 

For primary pupils it’s because of their level

For senior pupils it’s because of a wrong course choice

 

5) What measures do the government want to implement? (1)

 

To identify pupils with difficulties

To help pupils as quickly and efficiently as possible

6) Overall, which statement best describes the speaker’s opinion about the proposed changes? Tick (✓) the correct statement. (1)

 

Repeating helps pupils to improve

Repeating encourages pupils to drop out school ✓

Repeating is a waste of time

Total: /8 36

 

Listening – Education: Item 2

Audio file: Education Item 2

Céline tells Clément about her time spent in a Scottish school during a school exchange.

Clément : Bonjour Céline, alors ton voyage en Ecosse, ça s’est bien passé? Est-ce que tu as eu l’occasion d’aller dans l’école de ta correspondante ?

Céline : Oui, j’ai passé deux jours dans son école. Je l’ai suivie dans ses classes. J’ai trouvé que c’était vraiment différent de nos cours en France. Les élèves ont des journées beaucoup moins longues que les nôtres, mais les emplois du temps sont très chargés du lundi au vendredi, avec une courte pause-déjeuner.

Clément : c’est vrai que les élèves doivent porter un uniforme à l’école ?

Céline : Officiellement, ils doivent représenter leur école. Mais j’ai remarqué que les élèves savent adapter le règlement imposé tout en respectant les limites. Il leur suffit de porter une jupe noire pour les filles, ou un pantalon noir et la cravate avec le logo de l’école.

Clément : Je ne pense pas que porter un uniforme me plairait ; je préfère m’habiller comme je veux. C’est déjà stressant d’aller à l’école, alors si on ne sent pas à l’aise dans ses vêtements….

Céline : D’un côté, je suis d’accord. Moi aussi, j’aime me sentir bien dans mes jeans et mes tennis. Mais d’un autre côté, il y a beaucoup moins de discrimination et de harcèlement. En France, si on n’a pas les dernières fringues tendance, on peut devenir les souffre-douleur du bahut.

Clément : Il paraît que les élèves peuvent choisir leurs matières ? Moi, si j’avais pu laisser tomber l’histoire-géo, j’aurais plus de chance d’avoir mon bac. J’en ai marre d’apprendre toutes ces dates.

Céline : Les élèves étudient un peu de tout jusqu’à la fin de leur quatrième, et après ils choisissent les matières qu’ils veulent continuer. Beaucoup d’entre eux abandonnent les langues vivantes, car ils trouvent qu’apprendre une langue étrangère est trop difficile, demande trop de temps et que cela ne sert à rien.

Clément : Je ne suis pas d’accord, nous devons étudier deux langues étrangères jusqu’au bac car c’est un atout pour notre avenir ; savoir communiquer dans différentes langues ouvre des portes sur le marché du travail.

Céline : Il y a autre chose qui rend la vie un peu plus facile pour les élèves : ils ne redoublent pas. L’année suivante est simplement adaptée à leurs aptitudes, ils progressent à leur rythme et choisissent le niveau de qualification qu’ils veulent passer. En France, si on n’a pas la moyenne dans toutes les matières, on est obligés de redoubler pour améliorer nos résultats. Il faut être bon partout, jusqu’à temps qu’on réussisse au bac. On n’a pas le choix, il faut se motiver et obtenir de bonnes notes dans toutes les disciplines, si on veut avoir la chance d’aller à l’université.

Clément : C’est vrai, chez nous, pas de bac, pas de fac.

 

Item 2: Marking Instructions

Céline tells Clément about her time spent in a Scottish school during a school exchange.

 

1) What are the main differences between the Scottish and French school day? (2)

 

Any two:

School days are shorter than in France

Timetable heavier from Monday to Friday

Short lunch break

 

2) In Scotland, pupils must wear a school uniform.

  1. a) What are the rules they need to observe? (1)

 

Black skirt for girls or black trousers and a tie with the school logo

 

  1. b) What could be the advantages of wearing a school uniform in France? (1)

There would be less bullying

 

3) Céline mentions course choice:

  1. a) In what way does the course choice system compare to schooling in France (1)

 

Pupils study all subjects until their end of 3rd year and then choose the subjects they want to study

 

  1. b) What is the trend in Scotland? (2)

 

Any two

A lot of / most of pupils give up languages

Studying a foreign language is too difficult

It’s too time consuming

It’s useless

 

1) Céline thinks that pupils’ lives in Scotland are easier than in France. How does she come to this conclusion?

 

Sate two things (2)

Pupils in Scotland do not repeat

The year above is adapted to pupils’ capacities/needs

Pupils progress at their own pace

Pupils chose the level of qualification they want to sit

4) Why does she think pupils in France feel under so much pressure? (2)

 

Pupils have to repeat to improve their marks

They need to be good in all subjects until they pass their Baccalaureate

5) What do pupils need to do to get their place at university? (1)

 

Any two

Pupils have to remain motivated

They needs to get good grades/marks in all subjects

Total: /12 39

 

Listening – Employability: Item 1

Audi file: Employability Item 1

Listen to a podcast reporting on a student applying for part-time jobs

Je m’appelle Laïla et je suis d’origine marocaine. Je suis née en France mais mes parents se sont installés à Marseille il y a 25 ans dans l’espoir de trouver du travail. A la maison, on parle bien sur l’arabe, mais j’ai suivi toutes mes études dans des écoles françaises où j’ai appris également l’anglais et l’espagnol.

Je suis actuellement étudiante dans une école de commerce international. Ces écoles coûtent beaucoup plus cher que les universités, donc il fallait que je travaille le soir ou le week-end pour financer mes études. Comme je suis une étudiante sérieuse, je pensais qu’il était facile de trouver un emploi de baby-sitter. Je me suis souvent occupée de mes petites soeurs, donc j’ai de l’expérience avec les enfants. Cependant, j’ai rencontré beaucoup de difficultés. Par exemple, quand je répondais aux annonces par téléphone, au début, les parents étaient très intéressés. Puis ils me demandaient mon nom, et là… ils trouvaient des excuses pour ne pas me rencontrer ; ils disaient qu’ils me rappelleraient. Et ils ne me recontactaient jamais ; je pense qu’ils avaient peur de mes origines. J’ai fini par trouver du travail comme femme de ménage dans une usine le soir.

Maintenant, je passe ma 3ème année à Glasgow, où je fais mon stage en entreprise dans une compagnie financière. C’est un grand changement pour moi, la société ici est très multiculturelle, et j’ai beaucoup de collègues de nationalité différente. J’étais inquiète de ne pas avoir assez d’argent pour vivre correctement, mais j’ai trouvé rapidement un petit boulot de serveuse dans un café, où je travaille le samedi après-midi et le dimanche. J’ai envoyé mon CV, qui était différent de mon CV français, car les patrons en Grande-Bretagne ne demandent pas de photo. Je trouve que c’est plus juste car il n’y a pas de discrimination, et tout le monde a ses chances de trouver du travail.

 

Item 1: Marking Instructions

Listen to a podcast reporting on a student applying for part-time jobs

 

1) Why did Laïla’s parents move to France? (1)

 

To find some work

 

2) Why did she have to look for a part-time job? (2)

 

Higher education schools are more expensive than University

She had to fund her studies

 

3) Why did she think it would be easy for her to find a job as a baby-sitter? (1)

 

Any one

She is a serious student

She used to look after her sisters

She had experience with children

 

4) What are the difficulties she encountered when looking for a job? (1)

 

Any one

Parents tried to find excuses not to meet her

They never got back in touch with her

They were scared of her origin

 

5) How does she find the society in Glasgow? (1)

 

Any one

It is a multicultural society

She works with lots of different nationalities

 

6) In what ways are French CVs different from British CVs? (1)

 

Employers don’t ask for a picture

 

7) Overall, which statement best describes the speaker’s opinion about the proposed changes? Tick (✓) the correct statement. (1)

 

Either French or British employers don’t mind an applicant’s nationality

The student thinks finding a job in Britain is easier ✓

The student thinks finding a job in France is easier

Total: /8 42

 

Listening – Employability: Item 2

Audio file: Employability Item 2

Annabelle speaks with Sébastien about the importance of having a little job and her future plans

Sébastien : Bonjour Annabelle, c’est samedi aujourd’hui, alors qu’est-ce que tu as fait ? Tu es sortie avec tes amis ou tu as fait tes devoirs ?

Annabelle : Rien de cela, généralement, le samedi, je travaille dans un magasin de vêtements au centre commercial. J’ai un contrat de 8 heures pas semaine. Parfois, je travaille le mercredi ou le samedi; quelquefois, les heures sont réparties sur les deux jours.

Sébastien : Je vois que tu n’as pas le temps de t’ennuyer. C’est intéressant ce petit boulot ?

Annabelle : La plupart du temps, je trouve l’expérience satisfaisante car j’apprécie le contact avec le public. J’aime aider les clients à choisir leurs vêtements et les conseiller. Cependant, déballer les cartons et ranger les rayons est beaucoup moins plaisant.

Sébastien : Quels sont tes projets l’année prochaine après ton bac ? Tu sais ce que tu veux faire plus tard comme métier ?

Annabelle : En septembre, je vais commencer mes études de droit à l’université de Bordeaux. Je veux me spécialiser dans le droit des entreprises, et je souhaiterais devenir avocate et travailler dans un cabinet d’affaires internationales. Donc il va falloir que je déménage et que je trouve un autre petit boulot pour payer le loyer, la nourriture et les livres pour mes études, qui vont êtres longues.

Sébastien : Ce sont des études très difficiles, et il y a beaucoup de compétition. Tu crois que tu auras le temps de travailler dans un autre magasin ?

Annabelle : Normalement, oui, car les emplois du temps à la fac sont plus légers qu’au lycée. Et de toute façon, je n’ai pas le choix. Mes parents m’aideront un peu financièrement mais ce ne sera pas suffisant. Gagner un peu d’argent est important, car j’économiserai non seulement pour me payer mes vacances mais aussi pour rembourser mon prêt étudiant. De plus, les petits boulots permettent aux étudiants de se familiariser avec le monde du travail et apportent une expérience supplémentaire sur le CV, ce qui plaît aux futurs patrons quand on cherche un emploi permanent après nos études.

Sébastien : Je t’admire pour ta détermination. J’aime trop faire la fête et me reposer le week-end. Moi, je n’aurais pas l’énergie d’étudier aussi dur et de travailler à côté.

Annabelle : Je sais, mais c’est ce qu’il faut faire pour réussir dans la vie, il faut être courageux, avoir de l’énergie et un peu d’ambition.

 

Item2: Marking Instructions

Sébastien speaks to Annabelle about the importance of having a little job and her future plans

 

1) How does Annabelle keep herself busy when she is not at school? (2)

 

She works in a clothes shop in the shopping centre

She works for 8 hours a week

 

2) Annabelle is talking about her part-time job. State:

(a) What she likes: (2)

 

Any two

Contact with the public

Helping customers to choose their clothes

Advising customers

(b) Drawbacks of the job: (1)

 

Any one

Unpacking boxes

Tidying up the counters

 

(b) What will she do after her baccalauréat? (1)

 

Study law at University

 

(c) What are the constraints of going to Bordeaux to study? (2)

 

Having to move

Finding another job to pay for rent/food/ books

(d) Why will she have to find a part-time job? (1)

 

Financial help from her parents won’t be enough

(

  1. e) According to Annabelle, what are the benefits of working? (2)

 

Any two

To save up for holidays

To pay off her student loan

To get familiar with the world of work

To gain work experience which is valuable to enhance CV

To get experience that future employers may be looking for

 

(f) Sébastien seems to have a different attitude from Annabelle. What is her final piece of advice? (1)

 

To succeed in life you need ambition/courage/energy

Total: /12 45

 

Listening – Travel: Item 1

Audio file: Travel Item 1

Listen to a tourist guide in Africa reporting about changes made by some governments to develop tourism in Africa.

Les pays africains sont une destination possible parce que les touristes peuvent y vivre une expérience merveilleuse. En plus, le tourisme est une opportunité pour créer du travail pour la population.

Les autres avantages sont le dépaysement et l’exotisme. Il y a aussi une cuisine unique et des activités que les touristes n’ont pas l’habitude de pratiquer comme les randonnées à éléphant. On peut aussi acheter des souvenirs africains, tels que des masques et des bijoux ethniques.

Aucun touriste ne prendra le risque de visiter un pays où sa vie est en danger. Les gouvernements de certains pays africains investissent beaucoup d’argent pour développer des zones touristiques où la sécurité des vacanciers est assurée. Néanmoins, en dehors de ces zones, il faut rester prudent. Il est aussi nécessaire d’être vacciné contre certaines maladies tropicales, que l’on peut attraper par les moustiques, et de boire toujours de l’eau en bouteille, car l’eau du robinet n’est pas toujours potable.

Les priorités des gouvernements sont pour les hôteliers, qui demandent plus d’investissement dans les infrastructures du pays et une expansion de l’aéroport principal pour attirer les compagnies aériennes à bas coût. Cependant, cela demande beaucoup d’argent et du temps, et l’extension du tourisme de masse peut avoir de graves conséquences sur l’environnement et les espèces protégées. Il faut aussi garder à l’esprit que, même si certaines catégories de la population peuvent obtenir un travail, les salaires restent bas et permettent rarement aux gens de sortir de la pauvreté.

 

Item 1: Marking Instructions

 

1) Why is Africa a possible choice of destination for going on holiday? (1)

 

Any one

Tourists can live a marvelous experience

Tourism is an opportunity to develop local jobs

 

2) What are the advantages of such a holiday destination? (2)

 

Any two

Change of scenery

Exoticism

Unique cuisine

Tourists can do unusual activities (elephant trek)

 

3) Sate one piece of advice given by the tourist guide? (1)

 

Any one

To be vaccinated to avoid tropical diseases

To drink bottled water

 

4) What changes do the government intend on making to extend mass tourism? (1)

 

Any one

To help hotel owners

To invest money in infrastructures

To expand airports to attract low cost companies

 

5) What could mass tourism have a negative effect on? (2)

 

Environment

Endangered species

 

6) Overall, which statement best describes the speaker’s opinion about the proposed changes in some African countries? Tick (✓) the correct statement. (1)

 

European tourists will make no difference for the locals. ✓

European tourists won’t enjoy their holidays.

European tourists will improve the life of local people.

Total: /8 48

 

Listening – Travel: Item 2

Audio file: Travel Item 2

Manon and Cédric discuss advantages and disadvantages of going on holidays.

Cédric : On parle des avantages et des inconvénients de partir en vacances. Pourquoi pars-tu vacances, Manon ?

Manon : Partir en vacances est une bonne occasion de faire une activité physique. Par exemple, faire de la randonnée en montagne me permet de garder la forme. Et puis, on peut rencontrer d’autres personnes, partager ces activités avec elles, et construire de nouveaux liens.

Cédric : Donc tu préfères les vacances actives ?

Pas seulement, voyager c’est aussi l’occasion de découvrir des choses nouvelles. Je passe pas mal de temps dans les musées. Je profite aussi de mes vacances pour goûter des plats de la région.

Cédric : Pour moi, c’est la même chose, j’essaie toujours de faire un maximum de choses pendant les vacances. Quelle est la chose la plus importance pour toi pendant les vacances ?

Manon : En vacances je ne veux qu’une chose : me reposer. Je cherche le soleil et le ciel bleu. Il me faut une destination paisible, mais pas trop envahie par les touristes. Si je ne peux pas poser ma serviette sur la plage parce qu’il y a trop de monde, ça m’énerve. Donc maintenant, j’évite les destinations à la mode comme le sud de la France en été ou l’Espagne.

Cédric : Tu préfères partir à l’étranger ou rester dans ta ville ?

Manon : J’aime partir à l’étranger car je souhaite découvrir des cultures différentes, apprendre ou perfectionner une langue. En ce qui me concerne, essayer de parler la langue du pays qu’on visite est essentiel. Pour moi, c’est une marque de respect, et les gens locaux apprécient cet effort. Ils sont beaucoup plus accueillants, et c’est plus facile de communiquer avec eux. Le tourisme est aussi important dans certains pays. S’il n’y a pas d’industries, pas d’usines dans la région, le tourisme y apporte de l’emploi pour les habitants.

Cédric : Tu penses que le tourisme est quelque chose de très positif alors ?

Manon : Ça dépend, le tourisme peut être un problème car il contribue au réchauffement de la terre. Voyager en avion n’est pas très écologique, et c’est très coûteux quand on a petit budget comme le mien. Cette année, je vais partir camper avec des amis pas très loin de chez moi, car je n’ai pas d’argent pour payer un billet d’avion, l’hôtel et la restauration.

 

Item 2: Marking instruction

 

1) Why does Manon like going on holidays? (2)

 

Any two

Good opportunity to do a physical activity

Hiking in the mountains keeps her fit

Can meet other people and do activities with them

Can create new relationships

 

2) What are her attitudes towards travelling? (2)

 

Any two

She likes discovering new things

She likes spending time in museums

She tastes regional food

 

3) (a) What is the most important thing to Manon when she is away? (1)

 

Any one

To relax

She looks for a quiet destination

She looks for a destination not overcrowded with tourists

(b) Why does she avoid certain destinations such as the south of France or Spain? (1)

Any one

Too many people

Can’t lay a towel on the beach

It annoys her

 

4) Why does she prefer going abroad? (1)

 

Any one

Wants to discover different cultures

To learn or improve languages

 

5) State two reasons why Manon thinks it’s important to try the local language when

 

visiting a country. (2)

Any two

You show respect to local people

Local people appreciate this effort

Local people are more welcoming

It’s easier to communicate with local people

 

6) In what way tourism can be important? (1)

 

Can create jobs when there is no there is no factory or industries

 

7) What are the drawbacks of tourism? (2)

 

Any two

Can contribute to global warming

Flying is not ecological

It’s expensive

Total: /12

Advertisements